jeudi 31 janvier 2008

"Tushar Gandhi, Profession arrière-petit-fils"

Une page dans le Monde de ce jour.

Extrait :

"Il avait (Gandhi) l'habitude de coller les lettres d'une sur l'autre pour écrire sur le verso vierge. Ca le terrifiait d'imaginer que l'on pouvait gâcher autant d'arbres. Le seul fait que nous n'ayons pas conscience des conséquences de nos actes individuels l'inquiétait."

Aucun commentaire: